Sélectionner une page

Charmante et agréable en tout point, Caen est l’une des villes les plus importantes de Normandie. Ville natale de Guillaume le Conquérant, héros de la bataille d’Hastings de 1066, Caen a joué un rôle essentiel dans le débarquement de Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale. Partons à la découverte des plus beaux sites de la ville avec l’un de ses natifs, Boris Lefebvre.

Une promenade à Caen

Quoi de mieux que de débuter votre expérience caennaise par une petite balade sur le sentier Guillaume le Conquérant. La plupart des grands bâtiments ont été construits avec la célèbre pierre de Caen, une belle pierre calcaire de couleur crème extraite dans les environs. Guillaume le Conquérant a beaucoup utilisé cette pierre au château de Caen et dans ses deux abbayes. Après la bataille d’Hastings en 1066, elle est devenue l’une des exportations les plus rentables de la France et a servi à construire la Tour de Londres, les cathédrales de Canterbury, Durham et Norwich et l’abbaye de Westminster. Plus tard, elle a également été utilisée pour la cathédrale Saint-Patrick de New York, la cathédrale de Cologne et le palais royal de Bruxelles.

Le musée des Beaux-Arts

Situé dans l’enceinte du château de Guillaume le Conquérant, le musée des Beaux-Arts abrite une collection des grandes peintures religieuses et historiques, et de peintures italiennes du XVe au XVIIe siècle, dont deux de Véronèse et des maîtres hollandais et flamands comme la Vierge à l’enfant de Roger van der Weyden et un Rubens. Les œuvres du 19e et du début du 20e siècle comprennent les Romantiques (comme Géricault et Delacroix), les Réalistes (Courbet), les Impressionnistes (Vuillard et Bonnard) et les Cubistes.

Le musée de Normandie

Se situant à l’autre bout du château, le musée de Normandie couvre l’histoire et les traditions de la région. La section la plus intéressante concerne l’artisanat et l’industrie avec des cruches, des coffres de mariage en bois, des outils, des costumes et des objets de mariage en dentelle de soie…

L’Abbaye-aux-Hommes

L’Abbaye-aux-Hommes a été fondée par Guillaume le Conquérant en 1063 et consacrée en 1077. Ce fut un ensemble de bâtiments riches et imposants, dirigés par de puissants abbés qui ne manquaient pas de vivre des revenus qu’ils recevaient de la communauté. Comme tous ces bâtiments, la fortune de l’abbaye a connu des hauts et des bas au cours des siècles. Au XVIIIe siècle, d’importants travaux de restauration ont permis de mettre en valeur la glorieuse façade longue et gracieuse ainsi que les élégantes salles qui se trouvent à l’arrière. En 1790, les révolutionnaires français ont renvoyé les moines mais ont conservé le bâtiment et leurs riches œuvres d’art. En 1804, Napoléon a transformé les bâtiments en Lycée Impérial. Il accueille les habitants de la ville lors du débarquement et échappe aux destructions que les combats entre les Alliés et les Allemands apportent à 75% de Caen. En 1965, il devient l’Hôtel de Ville.

Eglise abbatiale Saint-Etienne

Rattachée aux bâtiments du monastère, l’église abbatiale de Saint-Etienne a été consacrée en 1077. Ses riches détails romans, ses tours élancées, sa vaste nef et ses chapelles gothiques, en font l’un des plus beaux bâtiments de Caen.