Sélectionner une page

Le fait qu’une personne soit en perte d’autonomie ne doit pas la priver de vacances, bien au contraire. Il existe aujourd’hui de nombreuses formules de séjours pour permettre aux personnes dépendantes, mais aussi à leurs proches, de changer d’air l’espace de quelques jours. Tout est pensé pour que le séjour se déroule dans les meilleures conditions : assistance médicale, aménagements spéciaux… Partons à la découverte des différentes options qui s’offrent à vous.

Comment se déplacer vers le lieu de vacances ?

Bonne nouvelle : il existe des aides pour les personnes âgées ou en perte d’autonomie pour se déplacer en train ou en avion. Renseignez-vous sur le service « Accès Plus » si vous voyagez en train. Il s’agit d’un service gratuit, qui facilite le voyage des personnes en perte d’autonomie. Vous pouvez également vous faire accompagner par un membre de l’association « Compagnons du voyage », moyennant paiement. Si vous voyagez en avion, sachez que les compagnies aériennes proposent ce même type de services.

Choisir un type de séjour

Les personnes en perte d’autonomie qui souhaitent partir en vacances peuvent profiter de plusieurs formules de séjours, en fonction de leurs envies, mais aussi de leur niveau de dépendance et budget. Celles-ci incluent :

L’hébergement labellisé « Tourisme et Handicap »

Les hôtels et locations labellisés « Tourisme et Handicap » sont parfaitement adaptés à accueillir des personnes en perte d’autonomie, proposant des services répondant à leurs besoins particuliers, notamment en matière d’infrastructure ;

L’hébergement chez des « Accueillants familiaux »

Ces familles agréées par le Conseil départemental reçoivent la personne en perte d’autonomie, qui peut partager leur quotidien dans un cadre agréable, moyennant rémunération ;

Séjours organisés pour personnes âgées

Que ce soit au niveau local ou national, différents organismes proposent des séjours en France ou à l’étranger, spécialement conçus pour les personnes âgées. On parle notamment, sur le plan local, des CCAS (centre communaux d’action sociale), des clubs de retraités, ou encore des associations.

Au niveau national :

  • Les caisses de retraite ;
  • Le programme Seniors en Vacances de l’ANCV (agence nationale des chèques vacances) propose des séjours tout compris pour les personnes âgées. Encore mieux  un tarif préférentiel est accordé aux personnes âgées en situation de fragilité économique ou sociale. Par ailleurs, l’ANCV peut octroyer une aide financière aux retraités non imposables pour payer une partie du coût du séjour.

Les villages vacances « Répit Famille » et « Répit Alzheimer »

Ces villages sont adaptés aux familles qui souhaitent partir en vacances avec un proche en situation de perte d’autonomie, et disposent d’une structure médico-sociale, en plus de proposer des activités pour les personnes dépendantes.

L’aide à domicile sur le lieu de vacances

Certaines entreprises de services à la personne proposent un service d’aide à domicile sur le lieu de vacances pour les personnes en perte d’autonomie. Par ailleurs, si vous bénéficiez de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), et que vous êtes accompagné tout au long de l’année chez vous par un aide à domicile, vous pouvez contacter le service APA de votre département pour l’informer de votre départ en vacances, et de votre besoin d’une prise en charge. Celui-ci déterminera si l’aide peut être maintenue.